Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
Fixed the section numbering, although some things still don't make sense, like '''La loi''' under the 5FP and the lack of alphabetical order resulting from translation to French
Ligne 1 : Ligne 1 : −
== '''Théorie de l’Utilisation Progressiste''' ==
  −
  −
   
La Théorie de l’Utilisation Progressiste ou PROUT en anglais est une vaste théorie sociale élaboré par le philosophe et le guide spirituel Prabhat Ranjan Sarkar (1921-1990).
 
La Théorie de l’Utilisation Progressiste ou PROUT en anglais est une vaste théorie sociale élaboré par le philosophe et le guide spirituel Prabhat Ranjan Sarkar (1921-1990).
 
Sarkar  
 
Sarkar  
Ligne 8 : Ligne 5 :       −
==== '''Définition''' ====
+
== '''Définition''' ==
    
On peut définir PROUT par l’examen des trois mots qui composent l’acronyme : progressiste, utilisation et théorie.
 
On peut définir PROUT par l’examen des trois mots qui composent l’acronyme : progressiste, utilisation et théorie.
Ligne 25 : Ligne 22 :       −
==== '''Chronologie et influences''' ====
+
== '''Chronologie et influences''' ==
      Ligne 35 : Ligne 32 :       −
==== '''Influences''' ====
+
== '''Influences''' ==
    
PROUT possède clairement des similarités avec certaines des théories philosophiques et sociales qui l’on précédés. Il est difficile de déterminer l’influence qu’ont eu ces théories sur la pensée de Sarkar ; celait serait cependant une négligence de notre part d’ignorer les liens avec ces théories.
 
PROUT possède clairement des similarités avec certaines des théories philosophiques et sociales qui l’on précédés. Il est difficile de déterminer l’influence qu’ont eu ces théories sur la pensée de Sarkar ; celait serait cependant une négligence de notre part d’ignorer les liens avec ces théories.
Ligne 56 : Ligne 53 :       −
==== '''Les cinq principes fondamentaux.''' ====  
+
== '''Les cinq principes fondamentaux.''' ==  
    
'''La loi'''
 
'''La loi'''
Ligne 72 : Ligne 69 :       −
==== '''Autres concepts clefs''' ====
+
== '''Autres concepts clefs''' ==
       
Cette section décrit quelques concepts supplémentaires liés à PROUT. Les concepts sont classés par ordre alphabétique pour en faciliter l’étude.
 
Cette section décrit quelques concepts supplémentaires liés à PROUT. Les concepts sont classés par ordre alphabétique pour en faciliter l’étude.
   −
===== Administration =====
+
=== Administration ===
    
En matière d’administration, PROUT aborde deux problèmes fortement inter-reliés :
 
En matière d’administration, PROUT aborde deux problèmes fortement inter-reliés :
Ligne 103 : Ligne 100 :  
On doit aussi mentionner que la société de PROUT inclue les créatures non humaines. On peut envisager qu’un jour les chiens, les chats, les singes, les vaches, etc. profiteront aussi d’une couverture minimale et d’un maximum d’éléments de confort (selon PROUT). Dans le futur il est possible que les singes aient évolué au stade où sont à présent les humains, et que les êtres humains, soient alors à un stade beaucoup plus avancé.
 
On doit aussi mentionner que la société de PROUT inclue les créatures non humaines. On peut envisager qu’un jour les chiens, les chats, les singes, les vaches, etc. profiteront aussi d’une couverture minimale et d’un maximum d’éléments de confort (selon PROUT). Dans le futur il est possible que les singes aient évolué au stade où sont à présent les humains, et que les êtres humains, soient alors à un stade beaucoup plus avancé.
   −
===== Economie équilibrée =====
+
=== Economie équilibrée ===
    
Pour PROUT une économie est saine que s’il y a un équilibre entre les différents secteurs qui la constituent. Sinon, il ne peut y avoir d’équilibre et balance dynamique (pramá) dans la vie socio-économique. Pour Sarkar, le  manque d’économies équilibrées dans le monde a non seulement un effet dévastateur sur les économies concernées. Cela ruine aussi la paix mondiale et hâte la dégénérescence psychique, qu’elle soit individuelle ou collective.
 
Pour PROUT une économie est saine que s’il y a un équilibre entre les différents secteurs qui la constituent. Sinon, il ne peut y avoir d’équilibre et balance dynamique (pramá) dans la vie socio-économique. Pour Sarkar, le  manque d’économies équilibrées dans le monde a non seulement un effet dévastateur sur les économies concernées. Cela ruine aussi la paix mondiale et hâte la dégénérescence psychique, qu’elle soit individuelle ou collective.
Ligne 118 : Ligne 115 :  
Le cinquième principe fondamental de PROUT observe que le changement est une constante dans cet univers. Les trois facteurs relatifs (le temps, l’espace et la forme) changent constamment par rapport à eux-mêmes et par rapport au deux autres facteurs. Pour PROUT, le changement est donc inévitable. Ce que PROUT prescrit n’est pas le changement mais plutôt le progrès.
 
Le cinquième principe fondamental de PROUT observe que le changement est une constante dans cet univers. Les trois facteurs relatifs (le temps, l’espace et la forme) changent constamment par rapport à eux-mêmes et par rapport au deux autres facteurs. Pour PROUT, le changement est donc inévitable. Ce que PROUT prescrit n’est pas le changement mais plutôt le progrès.
   −
===== Les coopératives =====
+
=== Les coopératives ===
    
Seul le système coopératif est à même d’assurer le progrès sain, coordonné, de l’humanité, et de forger des liens complets et durables entre tous les membres d’humanité.
 
Seul le système coopératif est à même d’assurer le progrès sain, coordonné, de l’humanité, et de forger des liens complets et durables entre tous les membres d’humanité.
Ligne 134 : Ligne 131 :  
- Une acceptation enthousiaste du système coopératif
 
- Une acceptation enthousiaste du système coopératif
   −
=====Criminologie=====
+
===Criminologie===
      Ligne 185 : Ligne 182 :  
Sarkar remarque que l’on peut faire croire à ceux qui sont dénués de force mentale qu’ils ont commis des crimes dont ils ne sont pas les auteurs. S’ils parlent trop vaguement ou font de fausses confessions ils peuvent être accusés à tort. Sarkar soutient que si la qualité des enquêtes laisse à désirer, la police ne fait pas bien son travail, ou le juge manque de discernement, il se peut qu’un innocent soit condamné. Ayant à l’esprit la possibilité que des innocents soient envoyés en prison, Sarkar soutient que ces institutions se doivent d’être correctives plutôt que punitives.  
 
Sarkar remarque que l’on peut faire croire à ceux qui sont dénués de force mentale qu’ils ont commis des crimes dont ils ne sont pas les auteurs. S’ils parlent trop vaguement ou font de fausses confessions ils peuvent être accusés à tort. Sarkar soutient que si la qualité des enquêtes laisse à désirer, la police ne fait pas bien son travail, ou le juge manque de discernement, il se peut qu’un innocent soit condamné. Ayant à l’esprit la possibilité que des innocents soient envoyés en prison, Sarkar soutient que ces institutions se doivent d’être correctives plutôt que punitives.  
   −
=====Démocratie=====
+
===Démocratie===
    
« La démocratie politique est devenu est grand canular pour les peuples du monde. Elle leur promet une ère de paix, de prospérité, et d’égalité ; mais en réalité elle créé des criminels, encourage l’exploitation, et jette les gens du commun dans un abîme de chagrin et de souffrance. Les jours de la démocratie politique sont comptés. PROUT réclame une démocratie économique, pas une démocratie politique. »
 
« La démocratie politique est devenu est grand canular pour les peuples du monde. Elle leur promet une ère de paix, de prospérité, et d’égalité ; mais en réalité elle créé des criminels, encourage l’exploitation, et jette les gens du commun dans un abîme de chagrin et de souffrance. Les jours de la démocratie politique sont comptés. PROUT réclame une démocratie économique, pas une démocratie politique. »
Ligne 211 : Ligne 208 :  
Même si ces trois conditions sont remplies la démocratie politique ne pourra agir pour le bien du plus grand nombre. Selon PROUT, on ne peut établir le bien-être social (socialisme progressiste) sous un système démocratique. Cela requiert la dictature éclairée des vrais sages (sadvipras). En bref, PROUT préconise une démocratie économique (décentralisation économique et centralisation politique) et non une démocratie politique (décentralisation politique et centralisation économique).
 
Même si ces trois conditions sont remplies la démocratie politique ne pourra agir pour le bien du plus grand nombre. Selon PROUT, on ne peut établir le bien-être social (socialisme progressiste) sous un système démocratique. Cela requiert la dictature éclairée des vrais sages (sadvipras). En bref, PROUT préconise une démocratie économique (décentralisation économique et centralisation politique) et non une démocratie politique (décentralisation politique et centralisation économique).
   −
===== Développement =====
+
=== Développement ===
    
Conforme à sa vision organique de la société, PROUT constate que les civilisations viennent et s’en vont, naissent et meurent. Par exemple, l’antique civilisation égyptienne qui a construit les pyramides a disparue. Bien que le pays soit identique, la société qui l’habite est différente.
 
Conforme à sa vision organique de la société, PROUT constate que les civilisations viennent et s’en vont, naissent et meurent. Par exemple, l’antique civilisation égyptienne qui a construit les pyramides a disparue. Bien que le pays soit identique, la société qui l’habite est différente.
Ligne 224 : Ligne 221 :  
En outre, pour PROUT le bien d’un individu et le bien de la société sont indissociables. Autrement dit, le bien-être individuel dépend du bien-être de la société, et le bien-être social dépend du bien-être des individus. C’est pourquoi le troisième principe fondamental de PROUT demande un développement complet des potentiels individuels et collectifs (physique, mental et spirituel).
 
En outre, pour PROUT le bien d’un individu et le bien de la société sont indissociables. Autrement dit, le bien-être individuel dépend du bien-être de la société, et le bien-être social dépend du bien-être des individus. C’est pourquoi le troisième principe fondamental de PROUT demande un développement complet des potentiels individuels et collectifs (physique, mental et spirituel).
   −
===== Economie =====
+
=== Economie ===
    
Le deuxième principe fondamental de PROUT réduit l’économie à ses deux éléments essentiels : la production et la distribution. Pour une production optimale PROUT prescrit l’utilisation maximale de toutes les ressources, qu’elles soient animées ou inanimées. Pour une distribution optimale PROUT prescrit une approche rationnelle à la différence de la main invisible d’Adam Smith et le « selon sa contribution ou selon son besoin » de Karl Marx. Pour mettre en œuvre une telle économie, PROUT divise l’économie en quatre parties : l’économie populaire, la psycho-économie, l’économie commerciale et l’économie générale. En ce qui concerne ces quatre dimensions Sarkar déclare :
 
Le deuxième principe fondamental de PROUT réduit l’économie à ses deux éléments essentiels : la production et la distribution. Pour une production optimale PROUT prescrit l’utilisation maximale de toutes les ressources, qu’elles soient animées ou inanimées. Pour une distribution optimale PROUT prescrit une approche rationnelle à la différence de la main invisible d’Adam Smith et le « selon sa contribution ou selon son besoin » de Karl Marx. Pour mettre en œuvre une telle économie, PROUT divise l’économie en quatre parties : l’économie populaire, la psycho-économie, l’économie commerciale et l’économie générale. En ce qui concerne ces quatre dimensions Sarkar déclare :
Ligne 286 : Ligne 283 :  
La plupart des planifications au niveau du canton sont intra-cantonales (elles ne concernent qu’un seul canton). Cependant, il arrive parfois que des planifications inter-cantonales soient requises. La planification inter-cantonale ne s’applique que dans des régions économiques où la coordination et la coopération d’au moins deux cantons (généralement adjacents) se révèlent mutuellement bénéfiques.
 
La plupart des planifications au niveau du canton sont intra-cantonales (elles ne concernent qu’un seul canton). Cependant, il arrive parfois que des planifications inter-cantonales soient requises. La planification inter-cantonale ne s’applique que dans des régions économiques où la coordination et la coopération d’au moins deux cantons (généralement adjacents) se révèlent mutuellement bénéfiques.
   −
===== Education =====
+
=== Education ===
 
   
 
   
 
« Sont éduqués ceux qui ont appris beaucoup, mémorisé beaucoup, et utilisé leurs connaissances dans la vie pratique. Ce sont ces vertus que j’appelle « éducation » ».
 
« Sont éduqués ceux qui ont appris beaucoup, mémorisé beaucoup, et utilisé leurs connaissances dans la vie pratique. Ce sont ces vertus que j’appelle « éducation » ».
Ligne 307 : Ligne 304 :  
PROUT prend en compte le rôle vital que jouent les parents et les tuteurs en ce qui concerne l’éducation. Les enfants reçoivent leurs premières leçons sur le monde de leurs parents ou tuteurs. C’est pourquoi les habitudes et opinons des parents et tuteurs laisse une marque indélébile sur l’esprit impressionnable de leurs enfants. PROUT donne donc aux parents et tuteurs la responsabilité de l’éducation morale des enfants. S’ils s’en montrent indignes, alors les enseignants et autres amis de la société devront s’acquitter de cette responsabilité.  
 
PROUT prend en compte le rôle vital que jouent les parents et les tuteurs en ce qui concerne l’éducation. Les enfants reçoivent leurs premières leçons sur le monde de leurs parents ou tuteurs. C’est pourquoi les habitudes et opinons des parents et tuteurs laisse une marque indélébile sur l’esprit impressionnable de leurs enfants. PROUT donne donc aux parents et tuteurs la responsabilité de l’éducation morale des enfants. S’ils s’en montrent indignes, alors les enseignants et autres amis de la société devront s’acquitter de cette responsabilité.  
   −
===== Artistes et écrivains =====
+
=== Artistes et écrivains ===
    
L’éducation n’est pas seulement un processus informel à la maison et un processus formel à l’école. Les artistes et les écrivains – ceux qui produisent, présentent, ou interprètent des œuvres au public – jouent un rôle primordial dans la formation des enfants et des adultes. Si leur travail est inspirant cela aura un effet très bénéfique sur la société. Il arrive souvent que de telles personnes soient incapables de gérer les affaires courantes (par exemple, organiser un spectacle ou faire les comptes). PROUT les libérerait de leurs soucis matériels pour qu’ils se concentrent sur leur domaine de prédilection. Pourtant, de nos jours de telles personnes sont bien intégrées dans la société. Leur vie quotidienne est souvent analysée dans le détail et rendue publique. Ils se doivent donc de conserver un haut niveau de moralité. Sinon ils risquent d’influencer négativement la société. PROUT retirerait le droit de se produire à tout artiste, quel que son talent (même les plus talentueux) qui n’aurait plus la moindre pureté personnelle.
 
L’éducation n’est pas seulement un processus informel à la maison et un processus formel à l’école. Les artistes et les écrivains – ceux qui produisent, présentent, ou interprètent des œuvres au public – jouent un rôle primordial dans la formation des enfants et des adultes. Si leur travail est inspirant cela aura un effet très bénéfique sur la société. Il arrive souvent que de telles personnes soient incapables de gérer les affaires courantes (par exemple, organiser un spectacle ou faire les comptes). PROUT les libérerait de leurs soucis matériels pour qu’ils se concentrent sur leur domaine de prédilection. Pourtant, de nos jours de telles personnes sont bien intégrées dans la société. Leur vie quotidienne est souvent analysée dans le détail et rendue publique. Ils se doivent donc de conserver un haut niveau de moralité. Sinon ils risquent d’influencer négativement la société. PROUT retirerait le droit de se produire à tout artiste, quel que son talent (même les plus talentueux) qui n’aurait plus la moindre pureté personnelle.
   −
===== Politiciens et autres célébrités =====
+
=== Politiciens et autres célébrités ===
    
Comme pour les artistes et écrivains, l’exemple que donne les politiciens et autres célébrités influence inévitablement la société. Ils ont donc aussi un grand rôle à jouer dans l’éducation. C’est pour cela que la politique de PROUT concernant les politiciens et autres célébrités est similaire à celle concernant les artistes et écrivains. PROUT considère qu’il est essentiel pour ceux occupant un poste prestigieux d’avoir une base morale.   
 
Comme pour les artistes et écrivains, l’exemple que donne les politiciens et autres célébrités influence inévitablement la société. Ils ont donc aussi un grand rôle à jouer dans l’éducation. C’est pour cela que la politique de PROUT concernant les politiciens et autres célébrités est similaire à celle concernant les artistes et écrivains. PROUT considère qu’il est essentiel pour ceux occupant un poste prestigieux d’avoir une base morale.   
   −
===== Elever la conscience =====
+
=== Elever la conscience ===
    
Selon PROUT, éduquer les êtres humains sur leurs droits – sociaux, économiques, mentaux, et spirituels – développe la connaissance ; et la pleine application de ces droits affine la science. Dans cette perspective, en ce qui concerne l’éducation, PROUT encourage avidement l’élévation de conscience et rejette toute discrimination fondée sur la race, la couleur, le sexe ou l’ethnie.
 
Selon PROUT, éduquer les êtres humains sur leurs droits – sociaux, économiques, mentaux, et spirituels – développe la connaissance ; et la pleine application de ces droits affine la science. Dans cette perspective, en ce qui concerne l’éducation, PROUT encourage avidement l’élévation de conscience et rejette toute discrimination fondée sur la race, la couleur, le sexe ou l’ethnie.
   −
===== Le libre échange =====
+
=== Le libre échange ===
    
Le libre échange est un système économique dans lequel il n’y a pas d’impôt sur les importations ou de taxe sur les exportations.  
 
Le libre échange est un système économique dans lequel il n’y a pas d’impôt sur les importations ou de taxe sur les exportations.  
Ligne 325 : Ligne 322 :  
Pour résumer, PROUT est partisan du libre échange entre toues les régions du monde dans la mesure où il a des effets bénéfiques.
 
Pour résumer, PROUT est partisan du libre échange entre toues les régions du monde dans la mesure où il a des effets bénéfiques.
   −
===== Histoire =====  
+
=== Histoire ===  
    
PROUT pense que l’étude de l’histoire ne devrait pas se limiter aux dates, aux événements, aux personnes éminentes, et aux intérêts en place. PROUT préférerait que l’étude de l’histoire se porte sur la façon dont l’humanité a progressé et progresse encore par un combat collectif pour surmonter les obstacles. Comme le dit Sarkar :
 
PROUT pense que l’étude de l’histoire ne devrait pas se limiter aux dates, aux événements, aux personnes éminentes, et aux intérêts en place. PROUT préférerait que l’étude de l’histoire se porte sur la façon dont l’humanité a progressé et progresse encore par un combat collectif pour surmonter les obstacles. Comme le dit Sarkar :
 
« Les annales de l’histoire humaines devraient montrer la quantité de progrès et de prospérité qu’ont amenés les différentes communautés, dans quel domaine de la vie sociale et dans quelle partie du monde – seuls de tels événements importants sont dignes d’être enregistrés. Les historiens devraient aussi étudier les tribulations qu’ont traversées les êtres humains, comment ils ont surmonté ces tribulations, comment les êtres humains s’attaquèrent aux multiples obstacles pour apporter un développement social plus important, etc.  
 
« Les annales de l’histoire humaines devraient montrer la quantité de progrès et de prospérité qu’ont amenés les différentes communautés, dans quel domaine de la vie sociale et dans quelle partie du monde – seuls de tels événements importants sont dignes d’être enregistrés. Les historiens devraient aussi étudier les tribulations qu’ont traversées les êtres humains, comment ils ont surmonté ces tribulations, comment les êtres humains s’attaquèrent aux multiples obstacles pour apporter un développement social plus important, etc.  
   −
===== Une société idéale =====
+
=== Une société idéale ===
    
Selon PROUT, une société idéale a suffisamment de vrais sages (sadvipra) pour faire tourner le cycle social lorsque c’est nécessaire, et faire reculer les abus de pouvoir et l’injustice dans tous les domaines. PROUT appelle un tel Etat une société de vrais sages (en sanscrit, sadvipra samaj). PROUT prévoit qu’une société à ce niveau de perfection sera une famille universelle bienheureuse.  
 
Selon PROUT, une société idéale a suffisamment de vrais sages (sadvipra) pour faire tourner le cycle social lorsque c’est nécessaire, et faire reculer les abus de pouvoir et l’injustice dans tous les domaines. PROUT appelle un tel Etat une société de vrais sages (en sanscrit, sadvipra samaj). PROUT prévoit qu’une société à ce niveau de perfection sera une famille universelle bienheureuse.  
   −
===== L’impôt sur le revenu =====
+
=== L’impôt sur le revenu ===
    
Une économie proutiste n’aura pas besoin et ne tirera pas profit d’un impôt sur le revenu. Tous les impôts requis seront perçus au début de la production ou de la distribution locale.  
 
Une économie proutiste n’aura pas besoin et ne tirera pas profit d’un impôt sur le revenu. Tous les impôts requis seront perçus au début de la production ou de la distribution locale.  
   −
===== Justice =====
+
=== Justice ===
    
« Je pense que des imperfections entacheront toujours un système pénal, aussi bon soit-il et il n’est donc pas dans la nature d’un être humain d’en pénaliser un autre. »
 
« Je pense que des imperfections entacheront toujours un système pénal, aussi bon soit-il et il n’est donc pas dans la nature d’un être humain d’en pénaliser un autre. »
Ligne 346 : Ligne 343 :  
Certains pensent qu’un être humain n’a pas le droit de juger un autre être humain, et ce point de vue a sans doute quelques mérites. Mais PROUT considère que tout être humain a le devoir de corriger les défauts des gens avec lesquels ils sont en contact. En fait, pour PROUT, la santé de la société toute entière dépend de la reconnaissance de ce devoir. Logiquement, les mesures correctives sont mises en place après le procès. Le procès est donc une nécessité pratique. En d’autres termes, ne pas avoir recours à un procès serait aussi une injustice. En outre, cela laisserait la société à la merci de tout gouvernement oppressif qui pourrait s’emparer du pouvoir.   
 
Certains pensent qu’un être humain n’a pas le droit de juger un autre être humain, et ce point de vue a sans doute quelques mérites. Mais PROUT considère que tout être humain a le devoir de corriger les défauts des gens avec lesquels ils sont en contact. En fait, pour PROUT, la santé de la société toute entière dépend de la reconnaissance de ce devoir. Logiquement, les mesures correctives sont mises en place après le procès. Le procès est donc une nécessité pratique. En d’autres termes, ne pas avoir recours à un procès serait aussi une injustice. En outre, cela laisserait la société à la merci de tout gouvernement oppressif qui pourrait s’emparer du pouvoir.   
   −
===== Système judiciaire =====
+
=== Système judiciaire ===
    
Sarkar soutient que la  différence principale entre le système administratif et le système judiciaire est que le système judiciaire est moins demandant en discipline que ne l’est le système administratif. Au contraire, le système judiciaire devrait donner la priorité à la rationalité, la tolérance et la bienveillance. En tant que tel, on  voit souvent des juges tempérer la législation d’une administration d’une touche d’humanité. Les citoyens devraient plus accepter le verdict d’un juge que les déclarations générales d’une administration quelconque. Si cela ne se produit pas, c’est le juge qui en sera responsable.
 
Sarkar soutient que la  différence principale entre le système administratif et le système judiciaire est que le système judiciaire est moins demandant en discipline que ne l’est le système administratif. Au contraire, le système judiciaire devrait donner la priorité à la rationalité, la tolérance et la bienveillance. En tant que tel, on  voit souvent des juges tempérer la législation d’une administration d’une touche d’humanité. Les citoyens devraient plus accepter le verdict d’un juge que les déclarations générales d’une administration quelconque. Si cela ne se produit pas, c’est le juge qui en sera responsable.
Ligne 361 : Ligne 358 :  
PROUT rejette la loi du talion  (le principe de représailles, un œil pour un œil). Selon PROUT, une société humaine qui se comporte de cette manière s’abaisse jusqu’au niveau des criminels. Pour PROUT, une société civilisée doit s’efforcer de guérir les criminels. La manière de les guérir dépend non seulement de la sévérité du crime commis mais aussi (et, dans certains cas, encore plus) de la nature du criminel.
 
PROUT rejette la loi du talion  (le principe de représailles, un œil pour un œil). Selon PROUT, une société humaine qui se comporte de cette manière s’abaisse jusqu’au niveau des criminels. Pour PROUT, une société civilisée doit s’efforcer de guérir les criminels. La manière de les guérir dépend non seulement de la sévérité du crime commis mais aussi (et, dans certains cas, encore plus) de la nature du criminel.
   −
===== Loi =====
+
=== Loi ===
    
La loi maintient l’intégrité sociale. Sans elle, la société, dans la mesure où elle survit, est réduite à une tyrannie. L’absence de loi menace non seulement notre existence sociale, mais aussi notre identité sociale. La notion de droit de propriété est au cœur de nombreuses lois, que la société soit capitaliste ou communiste.
 
La loi maintient l’intégrité sociale. Sans elle, la société, dans la mesure où elle survit, est réduite à une tyrannie. L’absence de loi menace non seulement notre existence sociale, mais aussi notre identité sociale. La notion de droit de propriété est au cœur de nombreuses lois, que la société soit capitaliste ou communiste.
 
Le premier principe fondamental de PROUT est la directive fondamentale en matière de loi et la fondation pratique qui sert de base aux quatre autres principes. Toutefois, la manière dont le premier principe fondamental est appliqué – les nuances concernant la justice sociale – sont le fruit de l’impact théorique des quatre principes qui sont le surplombe.
 
Le premier principe fondamental de PROUT est la directive fondamentale en matière de loi et la fondation pratique qui sert de base aux quatre autres principes. Toutefois, la manière dont le premier principe fondamental est appliqué – les nuances concernant la justice sociale – sont le fruit de l’impact théorique des quatre principes qui sont le surplombe.
   −
===== Liberté =====
+
=== Liberté ===
    
En matière de liberté civile, PROUT suit le principe de vivre et laissez vivre. PROUT recherche  un mélange heureux de liberté individuelle et d’intérêt collectif. En d’autres termes, chacun doit être libre de se développer physiquement, mentalement, et spirituellement tant que ses actions n’entravent pas les efforts d’autrui ou de la collectivité de quelque manière que ce soit.
 
En matière de liberté civile, PROUT suit le principe de vivre et laissez vivre. PROUT recherche  un mélange heureux de liberté individuelle et d’intérêt collectif. En d’autres termes, chacun doit être libre de se développer physiquement, mentalement, et spirituellement tant que ses actions n’entravent pas les efforts d’autrui ou de la collectivité de quelque manière que ce soit.
Ligne 380 : Ligne 377 :  
Les désirs humains sont illimités. Ce que l’on considère comme un extra aujourd’hui peut être vu comme un besoin essentiel demain. Prenons l’exemple des téléphones cellulaires. C’est une technologie relativement récente. La première patente pour un téléphone cellulaire portable fut enregistrée en octobre 1973. Aujourd’hui, moins de quarante ans après, il y a plus de 6 milliards d’abonnements à des téléphones portables, soit 87% de la population mondiale. En d’autres termes, les téléphones cellulaires ont même atteints le bas de la pyramide économique, faisant d’eux ce que PROUT appelle un besoin essentiel de l’époque. Selon PROUT, la société humaine n’est pas juste obligée de fournir à tous le minimum vital. Elle doit plutôt fournir à tous les besoins minimum de l’époque.
 
Les désirs humains sont illimités. Ce que l’on considère comme un extra aujourd’hui peut être vu comme un besoin essentiel demain. Prenons l’exemple des téléphones cellulaires. C’est une technologie relativement récente. La première patente pour un téléphone cellulaire portable fut enregistrée en octobre 1973. Aujourd’hui, moins de quarante ans après, il y a plus de 6 milliards d’abonnements à des téléphones portables, soit 87% de la population mondiale. En d’autres termes, les téléphones cellulaires ont même atteints le bas de la pyramide économique, faisant d’eux ce que PROUT appelle un besoin essentiel de l’époque. Selon PROUT, la société humaine n’est pas juste obligée de fournir à tous le minimum vital. Elle doit plutôt fournir à tous les besoins minimum de l’époque.
   −
===== L’éthique spirituelle =====  
+
=== L’éthique spirituelle ===  
===== Yama Niyama =====
+
=== Yama Niyama ===
    
'''Yama :'''
 
'''Yama :'''
Ligne 416 : Ligne 413 :  
- Elle crée de bons citoyens.
 
- Elle crée de bons citoyens.
   −
===== La non-violence =====
+
=== La non-violence ===
    
On définit communément la violence comme la menace ou l’emploi d’une force physique au risque de blesser les autres. La non-violence est l’abstention de toute violence dans le cadre de sa moralité personnelle ou d’une action militante.
 
On définit communément la violence comme la menace ou l’emploi d’une force physique au risque de blesser les autres. La non-violence est l’abstention de toute violence dans le cadre de sa moralité personnelle ou d’une action militante.
Ligne 422 : Ligne 419 :  
Pour être clair, PROUT considère que la violence ne peut résoudre aucun problème social. En effet, la violence engendre la violence, et à ce titre la violence est elle-même un problème social. Mais on a souvent besoin de violence (qu’elle soit physique ou intellectuelle) pour créer une pression circonstancielle temporaire destinée à résoudre les injustices sociales ou les problèmes socio-économiques. Selon Sarkar, toutes les solutions – proutistes, néo humanistes, ou issues d’autres idéologies, devraient être inspirées par et en accord avec l’amour universel.
 
Pour être clair, PROUT considère que la violence ne peut résoudre aucun problème social. En effet, la violence engendre la violence, et à ce titre la violence est elle-même un problème social. Mais on a souvent besoin de violence (qu’elle soit physique ou intellectuelle) pour créer une pression circonstancielle temporaire destinée à résoudre les injustices sociales ou les problèmes socio-économiques. Selon Sarkar, toutes les solutions – proutistes, néo humanistes, ou issues d’autres idéologies, devraient être inspirées par et en accord avec l’amour universel.
   −
===== La paix =====
+
=== La paix ===
    
Selon PROUT, il est utopique de penser que l’on peut établir une paix sociale absolue vu que l’univers change constamment dû à un conflit continuel entre les forces conscientes et statiques. C’est pourquoi PROUT voit la paix comme quelque chose de relatif. En d’autre terme elle n’a pas  d’existence autonome.  
 
Selon PROUT, il est utopique de penser que l’on peut établir une paix sociale absolue vu que l’univers change constamment dû à un conflit continuel entre les forces conscientes et statiques. C’est pourquoi PROUT voit la paix comme quelque chose de relatif. En d’autre terme elle n’a pas  d’existence autonome.  
 
PROUT reconnaît deux types de paix sociale : la paix consciente (sensible) et la paix statique. Durant la paix consciente, la société progresse continuellement. Dans cet état, les gens ressentent généralement une amélioration de leur niveau de vie et de leur qualité de vie. PROUT voit la paix statique comme quelque chose d’indésirable. Seule la paix consciente mérite d’être maintenue. C’est pourquoi Sarkar encourage ceux qui veulent la paix consciente d’acquérir la force requise pour la maintenir.  
 
PROUT reconnaît deux types de paix sociale : la paix consciente (sensible) et la paix statique. Durant la paix consciente, la société progresse continuellement. Dans cet état, les gens ressentent généralement une amélioration de leur niveau de vie et de leur qualité de vie. PROUT voit la paix statique comme quelque chose d’indésirable. Seule la paix consciente mérite d’être maintenue. C’est pourquoi Sarkar encourage ceux qui veulent la paix consciente d’acquérir la force requise pour la maintenir.  
   −
===== Prama =====
+
=== Prama ===
    
Le pramá est un concept qu’introduisit Sarkar en 1987. Il signifie « équilibre et balance dynamique ». Le pramá offre un système avancé de prise de décision où s’équilibre toutes les types d’utilisation (en accord avec le quatrième principe fondamental de PROUT). Pour appliquer le pramá, on doit identifier les triangles de force associés à la situation étudiée.
 
Le pramá est un concept qu’introduisit Sarkar en 1987. Il signifie « équilibre et balance dynamique ». Le pramá offre un système avancé de prise de décision où s’équilibre toutes les types d’utilisation (en accord avec le quatrième principe fondamental de PROUT). Pour appliquer le pramá, on doit identifier les triangles de force associés à la situation étudiée.
   −
===== Droits de propriété =====
+
=== Droits de propriété ===
    
Les droits de propriété sont au cœur du système légal. Ils constituent aussi une différence majeure entre le capitalisme et le communisme. Si le capitalisme soutient le droit de propriété individuel, le communisme abolit ce droit. PROUT a une approche intermédiaire en reconnaissant que les êtres vivants ont le besoin psychologique d’accumuler des biens (par besoin de sécurité) mais que la société doit restreindre cette liberté d’accumuler.  
 
Les droits de propriété sont au cœur du système légal. Ils constituent aussi une différence majeure entre le capitalisme et le communisme. Si le capitalisme soutient le droit de propriété individuel, le communisme abolit ce droit. PROUT a une approche intermédiaire en reconnaissant que les êtres vivants ont le besoin psychologique d’accumuler des biens (par besoin de sécurité) mais que la société doit restreindre cette liberté d’accumuler.  
 
La position de PROUT sur les droits de propriété s’inspire du système de succession du Dáyabahága en vigueur au Bengale. PROUT étend ce système à l’univers entier considéré comme la propriété du Créateur divin. Par conséquent, les êtres créés (les enfants d’un père divin) ne peuvent posséder quoi que ce soit – ils peuvent seulement utiliser les choses, individuellement ou collectivement. PROUT affirme que la quantité de tout usufruit devrait être déterminée par la société, qui agit comme leur parent. Une accumulation de richesse excessive menace le bonheur et le bien-être d’autrui. C’est pourquoi on considère cela comme quelque chose de « manifestement antisocial ».
 
La position de PROUT sur les droits de propriété s’inspire du système de succession du Dáyabahága en vigueur au Bengale. PROUT étend ce système à l’univers entier considéré comme la propriété du Créateur divin. Par conséquent, les êtres créés (les enfants d’un père divin) ne peuvent posséder quoi que ce soit – ils peuvent seulement utiliser les choses, individuellement ou collectivement. PROUT affirme que la quantité de tout usufruit devrait être déterminée par la société, qui agit comme leur parent. Une accumulation de richesse excessive menace le bonheur et le bien-être d’autrui. C’est pourquoi on considère cela comme quelque chose de « manifestement antisocial ».
   −
===== Révolution =====
+
=== Révolution ===
    
PROUT considère qu’il y a deux types de révolution.
 
PROUT considère qu’il y a deux types de révolution.
Ligne 447 : Ligne 444 :  
Selon PROUT, il y a, d’un point de vue pratique, seulement deux types de révolution : la révolution physique et la révolution intellectuelle (ou révolution démocratique). Bien que Sarkar ait détaillé les trois stades de la révolution intellectuelle, il dit que ce type de révolution n’est possible qu’en théorie. Ailleurs Sarkar mentionne aussi les sept stades de la révolution physique, mais ce livre, ou cette portion de livre, est épuisé pour le moment.
 
Selon PROUT, il y a, d’un point de vue pratique, seulement deux types de révolution : la révolution physique et la révolution intellectuelle (ou révolution démocratique). Bien que Sarkar ait détaillé les trois stades de la révolution intellectuelle, il dit que ce type de révolution n’est possible qu’en théorie. Ailleurs Sarkar mentionne aussi les sept stades de la révolution physique, mais ce livre, ou cette portion de livre, est épuisé pour le moment.
   −
===== Les vrais sages (Sadvipra) =====
+
=== Les vrais sages (Sadvipra) ===
    
PROUT confiera aux vrais sages (sadvipra) la tâche de diriger le cycle social. PROUT définit les vrais sages (sadvipra) comme les révolutionnaires spirituels qui, tout en suivant strictement les principes moraux, travaillent sans relâche et systématiquement à l’élévation humaine par le biais de changements progressistes. Les vrais sages ne sont pas une classe sociale – ni économiquement ni socialement. Ils viennent de touts les horizons et ont des antécédents divers. On n’engage pas les vrais sages (sadvipra). On les choisit plutôt pour leur « conduite exemplaire, actes désintéressés, sens du devoir, et intégrité morale ».
 
PROUT confiera aux vrais sages (sadvipra) la tâche de diriger le cycle social. PROUT définit les vrais sages (sadvipra) comme les révolutionnaires spirituels qui, tout en suivant strictement les principes moraux, travaillent sans relâche et systématiquement à l’élévation humaine par le biais de changements progressistes. Les vrais sages ne sont pas une classe sociale – ni économiquement ni socialement. Ils viennent de touts les horizons et ont des antécédents divers. On n’engage pas les vrais sages (sadvipra). On les choisit plutôt pour leur « conduite exemplaire, actes désintéressés, sens du devoir, et intégrité morale ».
Ligne 454 : Ligne 451 :  
- Chaque fois que l’administration d’une ère particulière devient corrompue, les vrais sages (sadvipra) appliquent la force que requiert un remplacement des gens au pouvoir. Si, par exemple, une administration du début de l’ère capitaliste se met à exploiter la population, les vrais sages (sadvipra) peuvent contester les élections pour remplacer cette administration. Les écrits proutistes, tout spécialement quand ils critiquent la démocratie politique, font souvent allusion à la dictature des vrais sages (sadvipa). Cependant, PROUT a son propre concept de dictature. Compte tenu des dérives possibles d’une dictature individuelle, PROUT n’y est en principe pas favorable. La dictature des vrais sages prendra plutôt la forme d’une oligarchie bienveillante. Une société idéale aura suffisamment de vrais sages (sadvipra) pour gérer les affaires sociales par le biais de comités, gouvernementaux ou non gouvernementaux, opérant hiérarchiquement dans tous les secteurs clefs (art, éducation, justice, économie, etc.). On appliquera le principe de séparation des pouvoirs et l’on donnera à des commissions différentes le soin de gérer l’exécutif, le législatif et le système judiciaire. Il y aura aussi un comité suprême de vrais sages (sadvipra), chargé à la fois de prescrire des politiques de haut-niveau et de superviser les activités de toutes les commissions qui lui sont inférieures hiérarchiquement. Dans ce système, on aura une sélecto-élection pour choisir les membres des commissions. On éliera les membres de la partie synthétique (les comités qui ratifieront les politiques). Alors que l’on sélectionnera les membres de la partie analytique (les commissions qui établissent les politiques officielles).
 
- Chaque fois que l’administration d’une ère particulière devient corrompue, les vrais sages (sadvipra) appliquent la force que requiert un remplacement des gens au pouvoir. Si, par exemple, une administration du début de l’ère capitaliste se met à exploiter la population, les vrais sages (sadvipra) peuvent contester les élections pour remplacer cette administration. Les écrits proutistes, tout spécialement quand ils critiquent la démocratie politique, font souvent allusion à la dictature des vrais sages (sadvipa). Cependant, PROUT a son propre concept de dictature. Compte tenu des dérives possibles d’une dictature individuelle, PROUT n’y est en principe pas favorable. La dictature des vrais sages prendra plutôt la forme d’une oligarchie bienveillante. Une société idéale aura suffisamment de vrais sages (sadvipra) pour gérer les affaires sociales par le biais de comités, gouvernementaux ou non gouvernementaux, opérant hiérarchiquement dans tous les secteurs clefs (art, éducation, justice, économie, etc.). On appliquera le principe de séparation des pouvoirs et l’on donnera à des commissions différentes le soin de gérer l’exécutif, le législatif et le système judiciaire. Il y aura aussi un comité suprême de vrais sages (sadvipra), chargé à la fois de prescrire des politiques de haut-niveau et de superviser les activités de toutes les commissions qui lui sont inférieures hiérarchiquement. Dans ce système, on aura une sélecto-élection pour choisir les membres des commissions. On éliera les membres de la partie synthétique (les comités qui ratifieront les politiques). Alors que l’on sélectionnera les membres de la partie analytique (les commissions qui établissent les politiques officielles).
   −
===== Science et technologie =====
+
=== Science et technologie ===
    
« On doit cultiver la science pour développer la conscience. Le bien-être collectif des êtres vivants restera un rêve lointain tant que les gens conscients ne contrôlent pas totalement la science. »
 
« On doit cultiver la science pour développer la conscience. Le bien-être collectif des êtres vivants restera un rêve lointain tant que les gens conscients ne contrôlent pas totalement la science. »
Ligne 462 : Ligne 459 :  
PROUT a une vision détaillée de la science et la technologie. Pour PROUT, aucun dogme ou superstition ne devrait bloquer le progrès individuel et collectif de l’humanité, qu’il soit physique, mental ou spirituel.   
 
PROUT a une vision détaillée de la science et la technologie. Pour PROUT, aucun dogme ou superstition ne devrait bloquer le progrès individuel et collectif de l’humanité, qu’il soit physique, mental ou spirituel.   
   −
===== Autosuffisance =====  
+
=== Autosuffisance ===  
    
« Si vous voulez que quelqu’un soit respecté, vous devrez lui procurer ces trois choses simultanément : la reconnaissance, l’autosuffisance économique, l’éducation. »
 
« Si vous voulez que quelqu’un soit respecté, vous devrez lui procurer ces trois choses simultanément : la reconnaissance, l’autosuffisance économique, l’éducation. »
Ligne 471 : Ligne 468 :  
Pour PROUT, si l’on n’utilise pas correctement une part importante de la production d’une zone socio-économique, ou si l’on exporte son capital, la zone ne peut prospérer. On doit donc utiliser au maximum toutes les ressources et éviter tout drainage de capitaux.
 
Pour PROUT, si l’on n’utilise pas correctement une part importante de la production d’une zone socio-économique, ou si l’on exporte son capital, la zone ne peut prospérer. On doit donc utiliser au maximum toutes les ressources et éviter tout drainage de capitaux.
   −
===== Le cycle social =====
+
=== Le cycle social ===
    
PROUT voit la société comme un cycle en rotation. Selon PROUT, la société est toujours dominée par une classe socio psychique et cette classe laisse finalement la place à une autre classe socio-psychique. La société traverse successivement une ère prolétarienne (dominée par la psychologie de masse), une ère guerrière, une ère intellectuelle et une ère capitaliste. L’ère capitaliste se termine par une révolution prolétarienne (menée par un sous prolétariat consistant de personnes ayant une psychologie martiale ou intellectuelle forcées de travailler comme de simples travailleurs.) Après cette révolution, la deuxième rotation du cycle social commence par une brève période d’anarchie qui s’achève quand les guerriers qui ont mené la révolution prennent le pouvoir, signalant le début de l’ère guerrière suivante. Ce système autorise aussi des mouvements inverses, vers l’arrière, mais de telles contre-évolutions ou contrerévolutions,  sont généralement de courte durée.   
 
PROUT voit la société comme un cycle en rotation. Selon PROUT, la société est toujours dominée par une classe socio psychique et cette classe laisse finalement la place à une autre classe socio-psychique. La société traverse successivement une ère prolétarienne (dominée par la psychologie de masse), une ère guerrière, une ère intellectuelle et une ère capitaliste. L’ère capitaliste se termine par une révolution prolétarienne (menée par un sous prolétariat consistant de personnes ayant une psychologie martiale ou intellectuelle forcées de travailler comme de simples travailleurs.) Après cette révolution, la deuxième rotation du cycle social commence par une brève période d’anarchie qui s’achève quand les guerriers qui ont mené la révolution prennent le pouvoir, signalant le début de l’ère guerrière suivante. Ce système autorise aussi des mouvements inverses, vers l’arrière, mais de telles contre-évolutions ou contrerévolutions,  sont généralement de courte durée.   
Ligne 481 : Ligne 478 :  
Encore une fois, les quatre classes qui dominent en alternance le cycle social ne sont pas simplement des occupations physiques. En effet, ce n’est pas parce qu’un militaire dirige une nation qu’elle est nécessairement dans l’ère guerrière. Ces couleurs (varna) représentent un état socio psychique, une condition de l’esprit collectif. La façon la plus facile de déterminer la classe (varna) au pouvoir est de la déduire d’expressions culturelles comme le style de défilé, la musique, l’art, la sculpture et l’architecture. Par exemple, dans une ère dominée par la mentalité martiale, les fêtes se célébreront probablement par un défilé militaire, montrant parfois les armes les plus récentes. Dans une ère où domine la mentalité intellectuelle, les fêtes se célébreront probablement par des performances artistiques de haut niveau (par exemple, une pièce de théâtre inspirante ou un concert de musique classique. Dans une ère dominée par la mentalité capitaliste, les fêtes sont l’occasion de plaisirs plus matériels (par exemple, un concert de musique populaire, une exhibition de nouvelles technologies, et un feu d’artifice. Il y a d’autres indicateurs de la mentalité sociale. Par exemple, une société qui est extrêmement enrégimentée connaît probablement une ère guerrière.
 
Encore une fois, les quatre classes qui dominent en alternance le cycle social ne sont pas simplement des occupations physiques. En effet, ce n’est pas parce qu’un militaire dirige une nation qu’elle est nécessairement dans l’ère guerrière. Ces couleurs (varna) représentent un état socio psychique, une condition de l’esprit collectif. La façon la plus facile de déterminer la classe (varna) au pouvoir est de la déduire d’expressions culturelles comme le style de défilé, la musique, l’art, la sculpture et l’architecture. Par exemple, dans une ère dominée par la mentalité martiale, les fêtes se célébreront probablement par un défilé militaire, montrant parfois les armes les plus récentes. Dans une ère où domine la mentalité intellectuelle, les fêtes se célébreront probablement par des performances artistiques de haut niveau (par exemple, une pièce de théâtre inspirante ou un concert de musique classique. Dans une ère dominée par la mentalité capitaliste, les fêtes sont l’occasion de plaisirs plus matériels (par exemple, un concert de musique populaire, une exhibition de nouvelles technologies, et un feu d’artifice. Il y a d’autres indicateurs de la mentalité sociale. Par exemple, une société qui est extrêmement enrégimentée connaît probablement une ère guerrière.
   −
===== Justice sociale =====
+
=== Justice sociale ===
    
« Aucune de vos pensées, mots ou actions, ne devrait être injuste. Bien que je l’aie dit avant, je vais me répéter : soixante quinze pour cent des maux de la société sont le fruit des injustices. »   
 
« Aucune de vos pensées, mots ou actions, ne devrait être injuste. Bien que je l’aie dit avant, je vais me répéter : soixante quinze pour cent des maux de la société sont le fruit des injustices. »   
Ligne 491 : Ligne 488 :  
PROUT ne néglige ou ne rejette personne. Même les exploiteurs les plus rapaces – même le 1% - font partie de la famille universelle que PROUT a conceptualisée. Selon PROUT, la société humaine doit aller de l’avant à l’unisson sur le chemin du bien-être, aidant chacun à être un bon citoyen et être humain idéal. Traiter quiconque comme un exclu ou cultiver des sentiments de vengeance ne constituerait, dans la vision de PROUT, qu’un obstacle au progrès.   
 
PROUT ne néglige ou ne rejette personne. Même les exploiteurs les plus rapaces – même le 1% - font partie de la famille universelle que PROUT a conceptualisée. Selon PROUT, la société humaine doit aller de l’avant à l’unisson sur le chemin du bien-être, aidant chacun à être un bon citoyen et être humain idéal. Traiter quiconque comme un exclu ou cultiver des sentiments de vengeance ne constituerait, dans la vision de PROUT, qu’un obstacle au progrès.   
   −
===== Vitalité sociale =====
+
=== Vitalité sociale ===
    
Selon PROUT, le meilleur indicateur de la vitalité d’une société est la croissance du niveau de vie la population. En ce qui concerne cette croissance, PROUT ne se satisfait pas d’une croissance constante mais d’une croissance exponentielle.  
 
Selon PROUT, le meilleur indicateur de la vitalité d’une société est la croissance du niveau de vie la population. En ce qui concerne cette croissance, PROUT ne se satisfait pas d’une croissance constante mais d’une croissance exponentielle.  
   −
===== Société =====
+
=== Société ===
    
« Dans l’intérêt de l’ensemble des êtres vivants, le capitalisme doit arriver à sa fin. »  
 
« Dans l’intérêt de l’ensemble des êtres vivants, le capitalisme doit arriver à sa fin. »  
Ligne 505 : Ligne 502 :  
De manière générale, la vision sociale de PROUT est similaire à celle du nouvel-humanisme. Autrement dit, la société de PROUT a une dimension inclusive ; elle ne se constitue pas seulement d’êtres humains mais de tous les êtres vivants. Quand elle prend en compte seulement la race humaine, PROUT l’appelle généralement la société humaine. Tout comme le nouvel humanisme, PROUT voit la société comme un être intégral qui est synergétique c'est-à-dire qu’il est plus grand que la somme de ses constituants. Pour PROUT, toute société a un corps collectif, un esprit collectif ainsi qu’une dimension spirituelle.  
 
De manière générale, la vision sociale de PROUT est similaire à celle du nouvel-humanisme. Autrement dit, la société de PROUT a une dimension inclusive ; elle ne se constitue pas seulement d’êtres humains mais de tous les êtres vivants. Quand elle prend en compte seulement la race humaine, PROUT l’appelle généralement la société humaine. Tout comme le nouvel humanisme, PROUT voit la société comme un être intégral qui est synergétique c'est-à-dire qu’il est plus grand que la somme de ses constituants. Pour PROUT, toute société a un corps collectif, un esprit collectif ainsi qu’une dimension spirituelle.  
   −
===== Zones socioéconomiques =====
+
=== Zones socioéconomiques ===
    
Pour parvenir à la décentralisation économique, PROUT prône la formation de zones (ou unités) socioéconomiques dans le monde entier. On déterminera ces zones sur la base de facteurs tels des problèmes économiques en commun, des potentialités économiques communes, des traits géographiques communs, des similarités ethniques et un héritage sentimental (émanant de liens socioculturels tels que le langage, l’histoire et les expressions culturelles).
 
Pour parvenir à la décentralisation économique, PROUT prône la formation de zones (ou unités) socioéconomiques dans le monde entier. On déterminera ces zones sur la base de facteurs tels des problèmes économiques en commun, des potentialités économiques communes, des traits géographiques communs, des similarités ethniques et un héritage sentimental (émanant de liens socioculturels tels que le langage, l’histoire et les expressions culturelles).
Ligne 515 : Ligne 512 :  
- La parité économique
 
- La parité économique
   −
===== Chômage =====
+
=== Chômage ===
    
PROUT considère que tous les citoyens ont droit au minimum vital et que la société est dans l’obligation de le leur donner. La meilleure façon de faire cela est de garantir un emploi à tous et non par un système de prestations sociales. En accord avec ses objectifs de décentralisation économique et d’autosuffisance, PROUT vise un taux d’emploi de la population locale de 100 % (et non le taux de plein emploi actuel qui lui est légèrement inférieur).
 
PROUT considère que tous les citoyens ont droit au minimum vital et que la société est dans l’obligation de le leur donner. La meilleure façon de faire cela est de garantir un emploi à tous et non par un système de prestations sociales. En accord avec ses objectifs de décentralisation économique et d’autosuffisance, PROUT vise un taux d’emploi de la population locale de 100 % (et non le taux de plein emploi actuel qui lui est légèrement inférieur).
Ligne 524 : Ligne 521 :  
Ce programme de développement restera la priorité économique numéro un tant que la population locale ne jouira pas d’un taux d’emploi de 100%. Une fois cet objectif atteint, PROUT évitera de démarrer de nouveaux programmes de développement tant qu’on n’a pas besoin de main d’œuvre supplémentaire.
 
Ce programme de développement restera la priorité économique numéro un tant que la population locale ne jouira pas d’un taux d’emploi de 100%. Une fois cet objectif atteint, PROUT évitera de démarrer de nouveaux programmes de développement tant qu’on n’a pas besoin de main d’œuvre supplémentaire.
   −
===== Droits de la femme =====
+
=== Droits de la femme ===
    
« Les différences naturelles et biologiques entre les hommes et les femmes appellent à la coopération coordonnée non à la coopération subordonnée… Que les femmes soient à l’avant-garde de la révolution que l’humanité doit accomplir pour des lendemains glorieux. »
 
« Les différences naturelles et biologiques entre les hommes et les femmes appellent à la coopération coordonnée non à la coopération subordonnée… Que les femmes soient à l’avant-garde de la révolution que l’humanité doit accomplir pour des lendemains glorieux. »
Ligne 535 : Ligne 532 :  
- Donner à toutes les femmes une sécurité économique et sociale
 
- Donner à toutes les femmes une sécurité économique et sociale
   −
===== Gouvernement mondial =====
+
=== Gouvernement mondial ===
    
  Les avancées technologiques, tout particulièrement dans le domaine de la communication, donnent le sentiment que le monde se réduit. Nous avons été témoin de deux guerres mondiales dans la première moitié du vingtième siècle et il est clair que toutes les nations sont interconnectées. C’est ainsi que naquit l’internationalisme qui prit la forme de la Ligue des Nations et subséquemment de l’Organisation des Nations Unies. PROUT, quant à elle ne soutient pas l’internationalisme. PROUT défend l’universalisme. En accord avec cette position PROUT réclame la formation d’un gouvernement mondial.  
 
  Les avancées technologiques, tout particulièrement dans le domaine de la communication, donnent le sentiment que le monde se réduit. Nous avons été témoin de deux guerres mondiales dans la première moitié du vingtième siècle et il est clair que toutes les nations sont interconnectées. C’est ainsi que naquit l’internationalisme qui prit la forme de la Ligue des Nations et subséquemment de l’Organisation des Nations Unies. PROUT, quant à elle ne soutient pas l’internationalisme. PROUT défend l’universalisme. En accord avec cette position PROUT réclame la formation d’un gouvernement mondial.  
Ligne 543 : Ligne 540 :  
2. A la deuxième phase le gouvernement mondial aura la charge du pouvoir administratif. La fusion des armées nationales en une armée mondiale ou police mondiale éliminera les longs conflits armés entre nations. Cela instaurera une paix et une prospérité plus durables.
 
2. A la deuxième phase le gouvernement mondial aura la charge du pouvoir administratif. La fusion des armées nationales en une armée mondiale ou police mondiale éliminera les longs conflits armés entre nations. Cela instaurera une paix et une prospérité plus durables.
   −
===== Langue et écriture mondiales =====
+
=== Langue et écriture mondiales ===
    
Bien que PROUT respecte toutes les langues, on a besoin d’une lingua franca pour mieux communiquer. Pour l’instant, l’anglais est le langage mondial, mais cela peut changer dans le futur. Selon PROUT, la langue qui est la plus largement pratiquée dans le monde devrait être reconnue comme langue mondiale et enseigné dans toutes les écoles primaires et secondaires comme deuxième langue obligatoire (après la langue locale). Autant que possible, l’éducation supérieure devrait être donnée dans la langue mondiale.
 
Bien que PROUT respecte toutes les langues, on a besoin d’une lingua franca pour mieux communiquer. Pour l’instant, l’anglais est le langage mondial, mais cela peut changer dans le futur. Selon PROUT, la langue qui est la plus largement pratiquée dans le monde devrait être reconnue comme langue mondiale et enseigné dans toutes les écoles primaires et secondaires comme deuxième langue obligatoire (après la langue locale). Autant que possible, l’éducation supérieure devrait être donnée dans la langue mondiale.
 
Bien que d’importance relativement moindre, PROUT soutient aussi l’adoption d’une écriture mondiale. Selon Sarkar, l’écriture romane étant pour l’instant la plus scientifique, elle devrait servir d’écriture mondiale. Cet alphabet pourra ou non être utilisé dans l’apprentissage de la langue locale selon la volonté de la population ; mais tous devraient être encouragés à apprendre l’écriture mondiale. Pour faciliter cet apprentissage, on enseignera la langue mondiale en faisant usage de l’alphabet mondial.
 
Bien que d’importance relativement moindre, PROUT soutient aussi l’adoption d’une écriture mondiale. Selon Sarkar, l’écriture romane étant pour l’instant la plus scientifique, elle devrait servir d’écriture mondiale. Cet alphabet pourra ou non être utilisé dans l’apprentissage de la langue locale selon la volonté de la population ; mais tous devraient être encouragés à apprendre l’écriture mondiale. Pour faciliter cet apprentissage, on enseignera la langue mondiale en faisant usage de l’alphabet mondial.
   −
===== Activités =====
+
== Activités ==
    
Sarkar établit l’organisation Proutiste Universel (PU) pour défendre les idéaux de PROUT. Les activités de PU comprennent la diffusion de nouvelles et d’opinions (par le biais de différents media) et l’établissement de cinq fédérations :
 
Sarkar établit l’organisation Proutiste Universel (PU) pour défendre les idéaux de PROUT. Les activités de PU comprennent la diffusion de nouvelles et d’opinions (par le biais de différents media) et l’établissement de cinq fédérations :

Menu de navigation